les vacances des soignants
Les soignants

Vacances d’été chez les soignants, comment déconnecter ?

C’est parti !!! Enfin les voilà ces vacances d’été, tellement attendues, tellement imaginées, tellement espérées … Jusqu’au bout vous avez prié pour qu’on ne vous les enlève pas pour raisons de service ou parce qu’il y a 3 arrêts maladies dans le service.

Alors comment faire pour déconnecter vraiment, pour se ressourcer grandement, pour refaire le plein avant la rentrée ? C’est ce que je vais vous dévoiler dans cet article, avec les 4 points clefs pour mettre à profit les vacances du soignant.

Bien sûr la destination et les activités sont propres à chacun. Je ne donnerai donc aucun conseil sur ce qu’il faudrait privilégier. Par contre, au milieu de votre programme vous pouvez vous aménager des temps pour vous et votre bien-être.

Lorsque l’on travaille à temps plein, on manque généralement de temps pour soi, de temps pour ses proches, d’équilibre alimentaire et de sommeil. C’est donc sur ces quatre axes que je vais vous donner des pistes à suivre pour optimiser au mieux vos vacances.


DU TEMPS POUR SOI :

du temps pour soi

Faire ce qu’il nous plait, prendre le temps de ne rien faire, trainer, ne pas être productif. Cela ressemble presque à un rêve.

Pourtant c’est bien le temps pour soi qui permet d’alimenter en énergie notre corps et notre esprit. Ce que je vous propose, je vous contrains à le respecter. Vous pourriez penser que justement, les vacances sont faites pour ne se mettre aucune contrainte, mais celle-là est un rituel plus qu’une contrainte.

Tous les matins :

 Prenez 20 min pour vous tout seul. Prévenez vos proches ou amis présents avec vous. Avant ou après le petit déjeuner, isolez-vous dans un coin de nature. Idéalement une forêt, un bord de rivière, un bord de mer, contre un arbre, bref un petit coin à vous.

Prenez le temps pendant 5 minutes de respirer vraiment. Vous prenez le temps d’observer votre respiration. Vous ressentez toutes les sensations provoquées par le passage de l’aire dans votre nez, dans vos poumons. Remplissez tous les étages de votre cage thoracique. Vos épaules, vos poumons et votre ventre. Si vous n’avez jamais appris à respirer, je vous invite à télécharger gratuitement  ces tutos audios et écrits, qui pourront vous guider au début. Avec un smartphone et des écouteurs, vous pourrez ainsi suivre ma voix et vous laisser guider.

Après 5 minutes d’une respiration vraiment pleine et consciente, ne pensez plus à rien. Portez votre attention sur une partie de votre corps et ne laisser passer vos pensées. Imaginez-vous comme si vous étiez allongé dans un champ, et vous regardiez passer les nuages. Sans pouvoir les attraper, les ralentir ou les maitriser, vous les laisser passer devant vous. Vous ne portez aucun jugement ni aucune réflexion, juste vous observer ce qui vient et ce qui repart. Au départ ce sera peut être compliqué mais jour après jour vous verrez que vous allez réussir à ne plus vous attacher à ses pensées. En leur autant aucune importance, elles vont se taire d’elle-même.

Vous restez dans cette posture pendant 10 minutes.

Puis sur les 5 minutes qui restent, vous pensez à quelque chose de merveilleux. Vous vous remémorer un souvenir récent ou ancien, un moment, un paysage, une rencontre, bref un instant de vie qui vous procure de la joie. Cela peut-être le même qui revient, cela n’a pas d’importance. Ce peut être aussi un même moment mais à des instants différents comme un mariage ou une réunion familiale. L’important c’est qu’il vous procure de la joie.

Ce petit rituel pendant 3 semaines vous allez en devenir accro !!! Vous allez même continuer en rentrant en vous levant 15 min plus tôt tellement vous allez en avoir besoin !

Pendant vos vacances, vous pouvez l’étirez. 20 minutes est un minimum à mon sens, mais vous pouvez le faire durer plus longtemps si vous en ressentez le besoin. Le tout est de s’écouter.

Pour le reste, ce sont vos choix d’activités qui vous permettront de vous réaliser dans ce que vous avez choisi pendant vos vacances. Visites, activités manuelles, lecture, marche, sport, cuisine, autant d’occupation pour soi que vous n’avez pas forcément le temps de faire pendant l’année.

Il est important que plusieurs fois pendant vos vacances vous puissiez faire une activité POUR VOUS. Que vous puissiez dire à vos proches, j’ai envie de faire ceci toute seule, c’est important pour moi. On partagera un autre moment ensemble, mais les vacances c’est aussi pour me ressourcer.


DU TEMPS POUR SES PROCHES :

du temps avec ses proches

Ce temps passe par se couper de la 3G. Les réseaux sociaux et autres connections parasites doivent être utilisées au minimum pendant les vacances pour permettre la connexion aux proches qui sont avec nous physiquement et près de nous. Pourquoi ? Parce que la connexion amène la vision sur ce que l’autre fait. Pendant que je poste ma photo ou mon commentaire, je regarde ce que fais ma collègue de travail, mon amie du sud-ouest, mon cousin en Guadeloupe, bref vous vous retrouvez sans vous en rendre compte à regarder ce que les autres font de leur vacances et cela vous empêche de profiter ici et maintenant de ce qui se passe dans vos vacances.

Autre chose, à partir du moment où vous allez poster une photo, une vidéo ou un commentaire, votre cerveau va être en attente de la réponse. Et donc à un moment donné, au resto ou pendant que les enfants sont dans l’eau, vous allez voir qui a vu, qui a liké, qui a répondu. Et vous êtes connectés au cercle vicieux des réseaux sociaux.

STOP. Pour déconnecter pendant vos vacances, il faut que vos habitudes cessent. Si c’est vraiment important pour vous de poster régulièrement ce que vous faites, posez-vous les questions : pourquoi vous le faites ? Pour qui vous le faites ? Qu’est-ce que cela vous apporte de mettre vos vacances sur les réseaux sociaux ?

Et si malgré tout cela vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, alors définissez un temps pour le faire. Par exemple, une fois par jour, vous consacrez 30 minutes à lire et poster vos moments sur les réseaux sociaux. Vous déconnectez votre 4G 24h/24 et vous ne vous connectez que 30 minutes par jour.

Au fur et à mesure, vous allez voir que lâcher cette « pression » de saisir ou de penser à capturer le bon moment pour poster va vous procurer un sentiment de liberté. Une sorte de légèreté à ne plus être tenu « d’assurer » la photo choc ou le commentaire fun pour votre vie virtuelle.

Votre vie réelle est bien plus importante. Et vous observez que quand vous êtes occupé à capturer le moment présent, votre cerveau est déjà dans la publication qui va venir, votre attention est focalisée sur la réussite du cliché et vous ne vivez pas le moment présent pleinement. Du coup vous avez besoin de vos photos pour les revivre. Alors que si vous les vivez pleinement, vous pouvez vous reconnecter à ces moments quand vous le souhaitez. Au travail, dans le métro, pendant votre rituel du matin.

Vous prenez le temps de faire attention à tous les détails que vous communiquent vos sens. Au lieu de prendre une photo, vous sentez, touchez, regardez, entendez, goûter le moment. Vous inscrivez ces sensations. Pour le faire régulièrement dans mes voyages, la force du souvenir est incroyable. Je peux vous dire que même le corps revit ce moment et vous pouvez presque percevoir les sensations corporelles. C’est énorme ! Bien plus fort qu’une photo instagram ou une publication facebook.

ET FAITES CE QUE VOUS NE FAITES JAMAIS : une partie de foot, un jeu de société, danser la musique à fond, un bowling, un moment de sport, une bagarre dans le sable, un cache-cache géant. Reconnectez-vous à votre enfant intérieur pour aller jouer avec vos enfants ou vos amis. Le jeu n’est pas enfantin. Il libère et nourri. Osez aller là où la vie quotidienne vous empêche d’aller. Mettez-vous à table avec vos enfants pendant qu’ils dessinent et dessinez aussi, peignez avec eux au lieu de vous mettre sur votre smartphone pendant qu’ils font une activité calme.

Ne surchargez pas vos vacances de temps de visites et d’activités diverses. Prenez le temps de rester allongé dans l’herbe, de regarder travailler les fourmis. Laissez de la place à des moments non planifiés. Rappelez-vous ce que je vous ai dit, le cerveau a besoin de changer ses habitudes pour déconnecter.  Donc n’agissez pas en vacances comme vous le faites en WE.


L’ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE :

détox en vacances

Ahhh les soignants et leurs horaires décalées, les repas qui sautent, les nuits. Bref le corps a du mal à garder un équilibre. Pour peu que l’on soit fatigué ou énervé on compense puis on regrette. Bref on a pris du poids, on se sent lourd.

Les vacances c’est le bon moment pour faire le plein de vitamines et faire une détox pour éliminer les toxines.

Alors c’est sûr que le barbecue, rosé, et autres mets estivaux nous donnent envie de nous jeter à corps perdu dans l’orgie alimentaire : Les vacances on profite, donc on mange et on prend l’apéro.

C’est vrai, mais on peut le faire un peu différemment pour aider notre corps à récupérer. Pensez que le corps c’est la machine qui abrite votre âme et votre vie. Ne pas en prendre soin, c’est nier que nous sommes lié à lui pour continuer à vivre. Je suis sûre que pour que votre voiture ne vous lâche pas vous mettez de l’huile de qualité à chaque vidange. Pourquoi vous ne mettriez-vous pas de l’huile de qualité dans votre propre corps ?

Donc voici quelques conseils pour détoxiner votre corps :

  • Prenez le réflexe de boire un demi-citron pressé à jeun tous les matins. Le citron malgré son goût acide est un puissant alcalinisant qui permet de réduire l’acidité de votre organisme. Acidité qui est en lien avec un régime alimentaire déséquilibré, le stress et le manque de sommeil.

Comme chaque organisme est différent, je ne peux pas vous donner des conseils précis. Il faudrait au préalable faire une évaluation de votre constitution de base pour savoir ce qui est précisément adapté à votre organisme.

  • Privilégiez les huiles premières pression à froid pour vos salades et crudités. Il est très important d’en consommer régulièrement, mais des bonnes ! Olive, sésame, cameline, pépin de raisin, des huiles riches en oméga 3 et 6 et indispensable pour refaire le plein d’énergie. Éviter les huiles de friture, les margarines, et SURTOUT les huiles industrielles !!!! La seule que vous pouvez chauffer c’est l’Olive, les autres se transforment lorsqu’on les monte en température.
  • Manger vos fruits en entrée ou en dehors des repas. Pour profiter des vitamines des fruits de saison gorgés de soleil, il ne faut pas les consommer à la fin d’un repas. Les sucs digestifs produits détruisent les vitamines du fruit. C’est comme si vous buviez un grand verre d’eau, vous ne gardez que les fibres et l’eau. De plus la digestion d’un fruit est plus rapide.
  • Buvez beaucoup !!! Pour éliminer, surtout quand il fait chaud, il faut boire. Buvez des tisanes ou thé frais c’est très agréable. Je vous conseille cette recette pour favoriser votre cure détox. En plus elle plaira à toute la famille J :

Dans une carafe, bouteille ou une carafe water detox® (avec un filtre au milieu), tu mets :

  • 1  citron
  • 1  concombre
  • 10 feuilles de menthe
  • 2 petites cuillères de gingembre râpé
  • le reste en eau de source

Lave les fruits et légumes puis découpe en rondelles le citron et le concombre. Si c’est BIO du coup c’est mieux. Tu mets tes feuilles de menthe dans un peu d’eau que tu fais infuser 5 minutes. Tu peux aussi les mettre directement dans la bouteille si tu as la flegme. Tu es en vacances quand même ! Mais cela aura moins de goût. Tu remplis ta bouteille ou carafe Water Detox® d’eau et tu mets le citron et le concombre, la tasse contenant les feuilles de menthe, puis que le gingembre.

Garde au réfrigérateur pendant toute une nuit.

Et voilà, tu peux consommer ta boisson detox dès le lendemain, plusieurs fois dans la journée ! (les fruits pourront être consommés une fois la bouteille vide). À garder au frais, c’est bien meilleur !

  • Le cramé, faut éviter. Les barbecues c’est bon mais les graisses qui crament c’est cancérigènes et ça encrasse. Privilégiez des cuissons dans des feuilles ou très en hauteur par rapport aux braises. Le porc, quand il n’est pas BIO est une viande qui enferme le plus d’antibiotiques et de produits chimiques (même le BIO parfois). C’est vraiment une viande à éviter. Privilégiez la viande blanche et le poisson pour votre foie cet été il vous remerciera. Si vous vous en sentez le courage, vous pouvez vous faire des vacances végétariennes et découvrir de nouveaux aliments J
  • Enfin pour les plus audacieux, je vous invite à tester le jeune intermittent. Une journée où vous n’avez pas prévu de faire une descente en rafting et une randonnée, je vous propose de rester tranquille à dormir et vous reposer, et à ne rien manger. Vous ne buvez que de l’eau. Le lendemain vous faites une journée light en terme d’alimentation, sans gras ni surcharge. Le troisième jour vous faites une journée normale. Vous pouvez essayer une fois par semaine de vacance.

L’ÉQUILIBRE DU SOMMEIL :

le sommeil en vacances

Dormir, dormir, c’est presque devenu un luxe !

Prenez le temps de dormir, de faire la sieste. L’idéal c’est de vous mettre au rythme de votre corps. Quand vous vous sentez fatigué, vous prenez une pause, même pour faire un micro sommeil. Être à l’écoute de ses besoins c’est le top !

Alors bien sûr je ne vais pas vous conseiller de vous coucher tôt, avec les longues soirées d’été, c’est un supplice d’aller se coucher en plein jour. Mais si vous avez une journée de mauvais temps, profitez-en pour vous mettre au lit de bonne heure.

Sinon, ne vous levez pas trop tard et privilégiez la sieste d’après-midi.

Mieux vaut une sieste courte que 3 h de sommeil. Ça vous évite d’être encore en pleine forme à 2h du matin !

Enfin pensez à votre retour. Parfois certains veulent tellement profiter des dernières heures de vacances qu’ils rentrent à la dernière minute. Prendre le temps de rentrer c’est aussi préserver son capital pour la reprise. Si vous vous épuisez en 48h et que vous consommez en deux jours toute votre énergie accumulée, alors ça n’a aucun sens.

Si vous avez du décalage horaire pour rentrer, ou plusieurs heures de route et que vous devez vous levez à 4h pour éviter les bouchons, pensez à vous garder une journée tampon avant la reprise pour récupérer du voyage. Une journée pour récupérer avant de retourner travailler.


Petite astuce Cylie : Si un son vous a particulièrement plu pendant vos vacances, enregistrez-le avec votre smartphone. Les cigales, les vagues, une cascade, le vent dans les arbres, bref peu importe, enregistrez-le et écoutez-le le soir avant de vous endormir. Comme un petit cachet qui vous diffusera des tas d’endorphines du bonheur, vous partirez dans des rêves doux, avec dans votre corps, la sensation des vacances.

Allez, profitez bien les blouses blanches, vous les avez méritées ces vacances !!! Et surtout, faites des retours sur le blog ou sur la page Facebook si vous suivez ces conseils vacances. Mais au retour hein parce que pendant les vacances c’est STOP internet !

Cylie

PS : Découvrez ma vidéo sur la chaine Youtube qui vous parle de spiritualité. Finalement ces vacances viennent bien servir à ressourcer nos espaces de joies et donc à entretenir notre spiritualité et ce qui nous connecte au monde qui nous entoure.

Partager, critiquer, liker :
  •   
  •   
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :