• burn-out
    Les soignants

    Quelle chance de faire un burn-out !

    Aujourd’hui le burn-out est la maladie professionnelle la plus « populaire ». Dans une étude de juin 2018 menée par des organismes indépendants, j’ai pu découvrir  que 24% des salariés Français sont en situation d’hyperstress, considérée comme dangereuse pour leur santé. C’est dans le secteur de la santé (42% des actifs), du spectacle (31%) et des services (29%) que les salariés se disent le plus hyperstressés. (Cabinet Stimulus, 2017)

    18% des salariés affirment avoir été victimes d’un burn-out (syndrome d’épuisement professionnel). 22% en ont été témoins dans leur entreprise. (Viavoice/Harmonie Mutuelle, 2017). 12% des dirigeants d’entreprise et 21% des indépendants sont passés par la case burn-out. (Viavoice/Harmonie Mutuelle, 2017)

    Mais comment changer notre regard sur ce qu’on l’on identifie comme la bête à abattre ou la maladie à prévenir ? Et si ce burn out était un allié plutôt qu’un ennemi. Sans nier la souffrance qui lui est associée, si ce burn-out était porteur de sens

  • la joie dans les soins
    Défi : 30 articles sur 30 jours

    La joie comme médicament

    Cet article a été sélectionné pour participer l’événement inter-blogueurs “Les sources de bonheur inspirantes de mon domaine” organisé par Claire Joyeux du blog Recettes Minceur Bonheur . N’hésitez pas à visiter son blog pour découvrir son univers !

    Lorsque le chirurgien nous demande de le rencontrer, je ne m’attendais pas à trouver dans le lit un très beau jeune homme. Il est grand, la peau foncée, de grands yeux noirs, des cils interminables et un sourire à tomber par terre.
  • usine à soin
    Mes cris, mes révoltes

    Une usine à soin

    Comment encore prendre soin ?

     

    Nos structures hospitalières d’aujourd’hui sont loin d’offrir l’écrin nécessaire au prendre soin.
    Comment les soignants font-ils pour réussir à préserver l’humain dans le soin ?
    C’est vrai quand on y réfléchi un peu, quelqu’un qui traverse une maladie n’a pas d’autres choix que d’être soigné dans une structure de soins. Bien sur ce qu’il vient chercher à ce moment-là c’est avant tout une compétence permettant la guérison. Mais à quel prix ?

     

%d blogueurs aiment cette page :