naissance dans la mort
Défi : 30 articles sur 30 jours

L’enfant de l’amour

Quel hasard la date de publication pour cet article. Le 14 février. Mais peut-être n’y a t’il pas de hasard …

Sébastien a 21 ans. Il est atteint d’une maladie grave, un lymphome mais celui-là est atypique. C’est une forme grave. La chimio lui permet de mieux respirer car sa masse médiastinale l’empêche vraiment de respirer.
Il est en couple avec Lise. Ils s’aiment fort, très fort. Peut-être même que cette maladie les rapproche. Elle travaille mais s’occupe de lui et essaie d’être présente le plus possible.
Quand il vient en hôpital de jour, elle est là. Elle connait toute l’équipe. Ils sont vraiment adorables tous les deux.
Ils vont se marier dans l’année. Sébastien profitera d’une intercure pour revêtir le costard de marié et profiter de sa belle princesse, entouré de ses proches.
L’état de Sébastien s’aggrave. Il est de plus en plus maigre, de plus en plus faible.
Quelle injustice cette maladie qui vient faucher l’amour qui unit ces deux êtres. Qui vient leur interdire de s’aimer longtemps.
Plus Sébastien s’aggrave et plus Lise parle de bébé. Elle veut garder à tout jamais, l’union de leur amour. Elle veut qu’un être rassemble la moitié de Seb et sa moitié en un seul et même corps, en une seule et même âme…
Pas tout le monde est favorable à cette idée, chez leurs proches comme chez les soignants. Ce bébé ne connaitra jamais son père. Et elle n’a que 21 ans… Elle va refaire sa vie même si aujourd’hui cela lui parait impossible. Lise entend de tout autour d’elle. Leurs proches sont inquiets….
Est-ce raisonnable, voir même éthique de mettre au monde un enfant dont le père n’est déjà plus là à la naissance. Quelle responsabilité prend t-on pour cette petite vie, à la place de ce petit être. Bien complexe comme réflexion…
A la fois comment lui interdire cette envie folle de prolonger leur union au travers de cette vie ?
Lise va tomber enceinte grâce aux inséminations artificielles. Seb avait fait congeler sa semence avant sa chimio qui allait le rendre stérile.
Sébastien ne s’est pas senti capable de lui refuser cette envie. Et si il avait le temps de voir sa bouille avant de partir ? Lise est dans la vie et peut-être que ce bébé sera la bouée qui lui permettra de traverser la tempête que va provoquer sa disparition. Une bouée pour garder la tête hors de l’eau quand les vagues seront trop grandes.
Juste après l’échographie des 3 mois, Sébastien ne va plus pouvoir sortir de l’hôpital. Trop faible, trop mal, trop maigre, il commence doucement à se préparer à son départ, à la vitesse où le bébé se prépare à entrer dans la vie. Il espère que dame nature, Dieu, le cosmos bref qu’un truc ou quelqu’un lui permette de rencontrer son fils ou sa fille avant de mourir.
Lorsque Lise arrivera à 6 mois de grossesse, Sébastien apprendra qu’il est papa d’une petite fille. Une partie de son coeur se remplit d’une joie profonde et pure qu’il n’avait encore jamais ressenti jusque là. L’autre partie se remplit d’une peine immense de ne jamais la voir grandir, l’emmener à l’école, lui apprendre à faire du vélo, à nager, à être père finalement.
Sébastien s’éteindra avant la naissance de sa fille. Il laissera derrière lui ses deux princesses. Lise vivra la mort de son amour et la naissance de leur amour en l’espace de quelques mois.
La vie est aussi forte que fragile. L’amour est aussi grand que la mort est brutale.
Vivez, souriez, profitez, aimez, chérissez tant que la possibilité vous est donnée de le faire. Puisez la joie qui vous habite au plus profond de vous et qui ne vous quitte jamais. Regardez comme un petit rien peut devenir grand à partir du moment où l’on imagine que l’on peut le perdre.
Sébastien s’est désincarné en même temps que sa fille s’est incarnée sur cette terre, et tout cela dans l’amour des êtres mortels que nous sommes.
Cynthia
Défi N°2, article 30/30
Partager, critiquer, liker :
  •   
  •   
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :