Vos plus beaux témoignages

Que ce soit sur Facebook, Instagram ou sur le blog, vous me laissez des témoignages forts et touchants. 

Je n’ai pas envie de les garder pour moi, alors je les partage avec l’accord des personnes qui me les ont adressés. 

Merci ♥♥♥

vos plus beaux témoignages

Agathe, infirmière de Réanimation polyvalente adulte 

Bonsoir,
Infirmière en réanimation depuis 1 an et demi, j’ai été surprise par la qualité et la bienveillance de votre blog et de vos articles. Je suis moi même dans un service difficile, dans lequel la souffrance des patients et de leurs familles nous poussent à oublier notre fatigue, nos propres doutes, voire notre santé. Je suis encore novice dans ce monde et ramène malheureusement beaucoup trop d’ondes négatives à la maison qui me provoquent cauchemars et difficultés à lâcher prise.
Aussi merci à vous de faire ce blog, et ainsi à votre façon de prendre soin de nous, vous qui connaissez nos maux et nos souffrances derrière le sourire de façade que nous affichons au quotidien pour nos patients et nos proches.
Ne changez rien…🙏


Isabelle, infirmière en EMSP en suisse
 
Bonsoir!

Eh ben bravo ! Un article par jour chapeau! Moi j’ai adoré vous lire tous les jours, sourire, parfois avoir la gorge nouée, bref me retrouver dans vos histoires un peu chaque jour..
Merci pour vos écrits qui m’ont accompagnée 30 jours, on en a parlé au boulot ( je travaille en équipe mobile de soins palliatifs en Valais en Suisse) … je leur ai fait découvrir votre blog.. 
merci merci! 
Malgré parfois les coups de gueule les difficultés les crève-cœur Dieu que je l’aime ce job!! Et je n’en changerais pas pour tout l’or du monde! Que de belles rencontres : des patients, mais aussi des gens comme vous.. qui sèment des bulles de bonheur et d’espoir.. 
bonne soirée.. 
Isabelle 

 
Simone, infirmière
 
Bonjour, je suis Simone infirmière. J’ai aimé ton récit, j’aime ton blog, et j’ai participé à des stages avec Sandra Meunier ( Annabelle, docteur de la joie). Merci pour ton partage, je me sens remplie d’une force nouvelle… Moins seule…
 
 
 

 

Marie, auxiliaire de puériculture, thérapeute énergéticienne, doula
Merci pour ce bel article.
Je ne peux que être d’accord : Pleurer n’est pas un signe de faiblesse, ni d’incompétence. Voir un soignant pleurer me rassure. Il a gardé son humanité. Il est touché au cœur. J’ai vu une fois un soignant pleurer devant moi, pour moi. Sa compassion m’a fait un bien incroyable. Oui, ma peine, ma douleur était entendue. Je n’étais pas face à un mur comme cela peu souvent arriver.
Pour le soignant, cela est surement très compliqué à gérer. Nous ne prenons pas assez soin de nos soignants…
 
 

 
Marie-Jeanne, lectrice, non soignante

Merci pour tous ces témoignages . Quelle belle idée !
Moi , qui ne suis pas une soignante , et qui ai, jusqu’à présent, eu la chance de ne faire que quelques courts séjours en milieu hospitalier , et pour des raisons peu graves, j’ai été vraiment intéressée par tous les récits.
Cette lecture m’a éclairée, m’a beaucoup émue et même, fait pleurer ! Ne faudrait-il pas en faire un livret à distribuer aux médecins et, peut-être, à nos gouvernants ?
Je ne savais pas à quoi le soignant est exposé . Quel dur métier ! Mais quel métier riche et merveilleux d’empathie et d’humanité !


 
Julien, infirmier
 
Je suis moi même infirmier et fier de l’être tout comme vous j’aime mon métier et j’aspire au fait que les soignants et les personnes aient des pensées positives envers celui ci.
Nous entendons trop de négatif et je vous remercie car c’est très inspirant de voir et savoir qu’une collègue cultive et partage la pensée positive. 
Ça me fait beaucoup de bien et je tenais à ce que vous le sachiez.
Bonne journée et bonne continuation 
 
 

Nathanaëlle, Aide-soignante et étudiante infirmière

{…} Je découvre votre blog ce matin et j’ai hâte de vous lire. Je suis étudiante infirmière en première année, et malgré des années d’exercice en tant qu’aide soignante, je n’ai pas encore ( et je n’aurai jamais…) toutes les réponses à mon questionnement et bien sûr pas tous les outils pour comprendre ces multitudes de situations, émotions, réactions qu’engendre le fait de travailler avec l’humain…L’humain en souffrance…Je suis certaine que vous allez apporter votre pierre à mon édifice et je vous en remercie. Je vous encourage à continuer à écrire, il est tellement bon de ressentir dans ce qu’on lit que l’autre vous a compris sans que jamais vous lui ayez parler. Je vous souhaite une bonne continuation.


Nancy, sage-femme et Cadre de santé

Bonjour de Madagascar, je vous suis déjà sur Facebook, je trouve génial tout ce que vous partagez. Moi-même étant sage-femme de formation et cadre de santé en plus j’y puise des idées, des astuces et surtout de la joie.. continuez à nous faire aimer cette belle et noble profession. Au plaisir


Jacqueline, infirmière

Hello Cynthia,

Je suis tombé sur ton livre en surfant sur un site de soins palliatifs de ma région. Tu as réveillé ma curiosité et j’ai commandé ton livre (bonus), que j’ai lu d’un trait. Merci, tu trouves des mots justes et réconfortants pour nous soignants. Cela fait depuis 29 ans que je suis diplômée, oups, cela ne me rajeunit pas… ; mais comme tu dis on apprend tous les jours et nos systèmes de santé nous poussent souvent vers nos limites. Continue de nous inspirer et nous donner du courage !

😉

À bientôt et n’oublies pas de prendre soin de toi 

Partager, critiquer, liker :
  •   
  •   
  •  
  •   
%d blogueurs aiment cette page :