• Les soignants

    La mort cérébrale, un paradoxe vivant

    mort cérébrale confiance en soin

    Il n’est pas mort … son cœur bat encore :

     

    Baptiste a 5 ans et demi. Depuis 48h il n’est pas bien, il a de la fièvre avec des vomissements et des diarrhées. Ses parents pensent à une gastro. Il le bichonne, lui donne à boire, lui donne du paracétamol et reste avec lui. Puis il va convulser, il tremble de tout son petit corps et ses parents très inquiets appellent les pompiers. Il part en urgence vers l’hôpital le plus proche.