confiance en soin
confiance en soin
confiance en soin
confiance en soin
confiance en soin

Cet atelier me plait et j'ai envie d'aller beaucoup loin !

Posez moi vos questions et laissez moi vos commentaires ci-dessous

Je me ferais une joie de vous répondre ! 

5 Comments

  • Roux

    Bonjour, je suis une personne qui a besoin d’une soignante matin et soir. Je reçois du CMS (Centre Médical et Social) des personnes très chouettes et d’autres moins en formes.
    Je trouverai très chouettes que toutes ces soignantes puissent entendre vos propos car certaines souffrent beaucoup !
    Lynda

    • Cynthia

      Bonjour, Merci pour ce retour de soigné. Nous n’avons pas assez de retour je trouve de la part de ceux qui vivent de l’intérieur. Et oui je partage complètement votre avis. La formation initiale et continue des soignants n’apprend pas cet indispensable de prendre soin de soi de l’intérieur. Il est important de se connaitre, pour pouvoir connaitre l’autre. Si je ne connais pas mes limites, mes fragilités, mes faiblesses, mes peurs, mes valeurs, comment je peux accompagner l’autre dans ses traversées tumultueuses. Je vous laisse donc diffuser autour de vous la disponibilité de ces ateliers. En tout cas, je ne lâcherai pas ce projet qui me tient tant à coeur !

      Merci
      Cynthia

  • julia

    Bonjour,

    Formatrice en soins infirmier, je découvre votre contenu, et on devrait apprendre tout ça à l’école d’infirmière (voir même avant)! En ce moment, les étudiants infirmiers (comme les infirmiers d’ailleurs) rencontrent beaucoup de difficultés et il est difficile de pouvoir les accompagner à faire ce travail sur soi. Et surtout de trouver du contenu pour le faire!

    Je vous remercie pour ces ateliers, hâte de découvrir les prochains!

    • Cynthia

      Oui je suis entièrement d’accord avec toi Julia ! J’interviens beaucoup auprès de l’IFSI de ma région. Il me semble essentiel d’entrer des approches et des cours sur le développement personnel, le prendre soin de soi et la compréhension de son propre fonctionnement afin de mieux accompagner l’autre. Ce métier confronte à beaucoup de choses intimes et intérieures, sans repères internes ont part à l’épuisement professionnel. C’est un peut le parcours que je raconte dans mon livre : La blouse blanche du papillon.

      Au plaisir d’échanger encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager, liker, critiquer :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :